Très tôt au début des années 80, Mme TRAORE Fatoumata TOURE, sage femme d’ état, à l’époque Directrice de la maternité de la maternité rurale de Katibougou, district sanitaire de Koulikoro, dans la région de Koulikoro a pu avec l’appui technique et financier de CEDPAWashington et de l’USAID établir l’’évidence que la DBC des contraceptifs représentait une alternative pour accroître de manière significative le Taux de Prévalence Contraceptive (TPC) (jusqu’à 57,7% dans les villages couverts) au Mali avec la pleine participation des hommes. Cette expérience de Katibougou a positivement influencé les orientations et stratégies du Ministère de la Santé du Mali pour l’accroissement de la demande et l’amélioration de l’offre des services de PF, notamment en zone rurale.

C’est dans ce contexte que, toujours sous le leadership de Mme TRAORE Fatoumata TOURE, l’Association de Soutien au Développement des Activités de Population (ASDAP) fût créée en septembre 1993 suivant l’Accord Cadre n° 000333/0424 (cf annexe),  ASDAP est une ONG Malienne qui a pour mission de promouvoir le développement participatif des communautés. L’objectif visé est de contribuer à la mise en œuvre des Politiques et Stratégies nationales, et les Plans, Programmes et Projets y afférents sur les questions de Santé, Nutrition, Population et Développement. Notre vision est de parvenir à un niveau de Développement Humain Durable prenant en compte les questions se rapportant au genre, et où la majorité de la population a accès aux services sociaux de base.

Les principaux domaines de compétences et d’intervention de ASDAP sont la santé de la Reproduction, notamment la Planification Familiale (avec l’implication et l’engagement des hommes), la santé des adolescents et des jeunes, de la promotion de l’abandon des MGF/excision ; la survie et le développement de l’enfant ; le développement de la nutrition ; la prévention et la prise en charge des IST/VIH-SIDA, le renforcement du système de santé, le renforcement des services communautaires , la recherche opérationnelle … .

Nos interventions ciblent prioritairement les enfants de moins de 5 ans, les femmes, les adolescents et jeunes, les hommes. Notre accord cadre et l’Avenant N° 0651 nous permet de mener des actions de développement en rapport avec notre mission, sur l’étendue du territoire du Mali. Depuis janvier 2005, une convention d’assistance mutuelle lie le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique et l’ONG ASDAP (cf Annexes).

ASDAP travaille et/ ou a travaillé avec plusieurs partenaires techniques et financiers : les services techniques de l’état, les agences de coopération bilatérales (USAID, CDC d’Atlanta, DANIDA, AECID, ACDI, Pays Bas,  …), les agences du Système des Nations Unies  et autres (UNICEF, UNFPA, FAO, PAM, OMS, Fonds Global TBM), des ONG et Coordination d’ONG Nationales (Groupe Pivot Santé Population, CAFO, Coalition des OSC pour le repositionnement de la PF,…), des ONG internationales comme Population Council, CARE International, Population Media Center, Save The Children, Institut Royal des Tropiques, la SNV, GTZ (actuel GIZ), Population Reference Bureau,  . En 2010 par exemple, ASDAP était déployée dans plus de 300 aires de santé dans 25 districts sanitaires des régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti et Bamako.

ASDAP fonctionne avec une équipe nationale de Direction, avec un staff programme et d’appui administratif et financier chargé de la conception, de la mise en oeuvre, de la coordination et du suivi/évaluation des programmes et projets. Ainsi, en termes d’expertise, ASDAP dispose de compétences en santé publique, Santé de la Reproduction, y compris la PF, en survie de l’enfant,  le VIH/SIDA et Développement, en développement communautaire, en management des projets et programmes de santé et de développement.

ASDAP a activement pris part, ces deux dernières années aux nombreuses rencontres et conférences nationales, africaines et internationales sur les questions de Santé, Population et de Développement. Participation à la préparation et aux travaux proprement dits de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD) tenue respectivement en 1992, 1993 à New York et  au Caire en 1994, suivi du plan d’action du Caire en 1999, 2004, 2009, 2014, Participation à la quatrième conférence mondiale des femmes à Beijing en 1995, Participation à la Conférence d’Accra en 2005 sur le repositionnement de la PF, Participation en Février 2011 à Ouagadougou à la Conférence sur sur le défi démographique : L’urgence d’agir au Sahel ; Participation au suivi de la conférence de Ouagadougou à Dakar en Septembre 2011, Participation à la Conférence d’Addis Abeba sur le repositionnement de la PF en Novembre 2013.

En plus de 20 années d’existence, ASDAP a su se faire une notoriété au plan national, africain et international grâce d’abord à une équipe pluridisciplinaire, compétente et expérimentée en matière de développement sanitaire et social mais aussi grâce à son réseau de partenaires techniques et financiers. Au nombre des distinctions internationales reçues par l’ONG ASDAP, on peut citer la Médaille du président des Etats Unis 1993, le Prix Perdita Huston des Droits Humains 2004 qui a été décerné à sa présidente par l’Association des Nations Unies de l’Etat de Washington DC, la médaille des marins décernée par CDC d’Atlanta / Département de la Santé et des ressources humaines des USA à ASDAP pour sa contribution au rayonnement de la Santé Publique.